Alain Klingler

Alain Klingler est auteur compositeur interprète. Il a publié cinq albums, s’est produit en France, Allemagne, Suisse, Québec, à participé à un projet de poésie sonore.
Aujourd’hui, il se consacre à des expériences théâtrales.

Crédits

Mise en scène, conception : Alain Klingler - en collaboration avec les interprètes
Dramaturgie : Alain Klingler, Sophie Rockwell
Musiciens : Laurent Buisson, Etienne Dos-Santos
Distribution : Jeremy Marchand, Adéli Motchan
Conception lumières : Vincent Guyot
Son : David Chamla
Vidéo : David Dupont (avec la participation de Grégory Faive)
Photos :  Laurent Quinkal 

Production : Ad Libitum
Coproduction : Le Tricycle Grenoble

 

je ne suis pas narcissique

 

Sur le plateau, le Personnage ne s'exprime qu'à travers les mots des actrices. Les mots qu'elles prononcent en dehors de ce même plateau, de théâtre ou de cinéma. Des mots qui alimentent leur image dans les magazines, vecteurs d'un Spectacle généralisé.

 

Le Personnage est parlé par elles, mais peut-être aussi nous parle-t-il à travers elles.

 

Dans cette version remix du mythe d’Ovide, Narcisse est devenu un monstre ordinaire, Echo une danseuse Butô s’opposant à la beauté formatée du monde.

 

Je ne suis pas narcissique sera une transposition théâtrale et musicale de cette parole.

 

Les musiciens, comme un chœur antique, finiront peut-être aussi par répéter cette litanie comme par dissémination psychique, puisque le monde entier est contaminé par ce langage, celui de la contemplation abusive de soi-même.

 

Nous utiliserons comme matériau des interviews d’actrices parus dans un magazine féminin ainsi que des extraits de la Théorie de La Jeune-Fille conceptualisée par Tiqqun, texte critique sur le règne de l’image et du libéralisme économique profilant les individus, faisant de nous tous des Jeunes-Filles.

 

Comment repérer en nous la Jeune-Fille ?

 

Nous crèverons l’écran : cette proposition, portée par le comédien Jérémy Marchand et la danseuse butô Adeli Motchan, sera en quelque sorte "an exorcism event" :

 

"Dans un monde unifié, on ne peut s'exiler" (Guy Debord)


je ne suis pas narcissique theatre de poche de grenoble